Genèse

Le chat et la souris

Dans le meilleur des cas, c’est un cauchemar d’écrire le pilot d’une série télé. Il y a tant de personnes à convaincre. Le studio, la chaîne… c’est impossible de satisfaire tout le monde.

 

Dans le meilleur des cas, c’est un cauchemar d’écrire le pilot d’une série télé. Il y a tant de personnes à convaincre. Le studio, la chaîne… c’est impossible de satisfaire tout le monde.

Nous avons pensé que le script de cette série ne survivrait pas dans ce système, nous avons donc décidé de l’écrire en “spec”. Pour ceux qui ne connaissent pas ce procédé, un “spec-script” est un script écrit de la propre initiative des auteurs, sans aucune commande et sans avoir été payé au préalable par une chaîne pour le faire. Très peu de série commencent de cette façon. L’on peut néanmoins citer Desperate Housewives, écrite par Marc Cherry, un ami de longue date. L’un des points positifs du “spec-script”, c’est qu’il n’y a pas d’interférence, les créateurs sont libres de faire ce qu’ils veulent et c’est ce que nous avons fait avec Le Caméléon.

Avec le scénario du pilote du Caméléon, nous avions comme principale motivation de vouloir changer notre perception de l’industrie de la télévision. Hollywood aime parquer, classer ses écrivains. Vous travaillez sur une série policière, vous êtes systématique un scénariste “policier”. Vous écrivez de la science-fiction, alors vous en ferez durant toute votre vie. Après être passés d’une classification à une autre, nous avons décidé de créer une série “inclassable”, le genre que personne n’avait lu auparavant et qui parviendrait à captiver le lecteur d’une toute nouvelle façon. Chaque scène a été pensée de telle sorte que le spectateur/lecteur soit captivé, accroché et qu’à aucun moment il ne puisse se désintéresser de l’histoire où penser à zapper à l’aide de sa télécommande. Chaque scène, chaque pause entre ces dernières, les dernières répliques, les dernières images de l’histoire…tout a été conçu pour que vous soyez amené à vous demandez “que va-t-il se passer ?”. Jusqu’à présent très peu de scripts ont été écrits de cette façon. Nous aimons l’idée de respecter l’intelligence du public, mais aussi de le perturber avec la narration et les mystères qu’il doit résoudre, au lieu de simplement laisser les personnages les résoudre pour lui. Le scénario était trépidant et rédigé de façon à ce qu’à la fin, vous soyez amené à vous posez certaines questions “Qu’est-ce qui s’est passé ? Ce gars était-il vraiment médecin ? Qui sont ces personnes qui le poursuivent ? A-t-il été perdu enlevé ou acheté ? Où sont ses parents ? Et bien-sur, la jupe de Mademoiselle Parker est-elle vraiment aussi courte ? ”

Une fois achevé, le scénario a été envoyé aux quatre grandes chaînes (à l’époque il n’y en avait que quatre) et à leur crédit. NBC fut la première à dire ” pouvons-nous vous rencontrez ? ” Cette expérience mérite sa propre histoire. D’ailleurs elle sera mise de côté pour une autre occasion, peut-être qu’elle aura son propre livre si quelqu’un est intéressé. Il nous a été dit lors de la réunion (avec NBC), que notre scénario avait été apprécié, mais il nous fallait faire quelques concessions. A savoir le réécrire de façon à révéler qui était vraiment les personnages, le Centre, les origines de Jarod et comment ce dernier était-il capable d’être un caméléon…Bref, répondre essentiellement à toutes les questions que nous nous sommes posés, pour espérer ensuite voir la chaîne achetait notre scénario et réaliser le pilote de la série. Nous nous sommes mutuellement regardés et nous avons dis quelque chose que l’on dit rarement à Hollywood “Vous pouvez garder votre argent, car si nous répondons dès maintenant à toutes ces questions, il n’y aura pas de série. ” Silence, gros silence ! Nous étions prêts à partir, tout en pensant que nous étions sur le point de défaillir, (après tout Hollywood aime aussi bien payer et nous étions sur le point de nous éloigner). A leur tour eux aussi devaient penser être sur le point de défaillir, car à Hollywood personne ne refuse autant d’argent. Puis le directeur de la NBC a dit : ” Attendez, nous voulons le faire ! ” Soit dit en passant, les deux dirigeants que nous avons rencontré ce jour-là, ont des carrières exemplaires. Steve McPherson a continué en travaillant chez ABC (il est à l’origine de l’achat de Desperate Housewives). L’autre, David Nevins a continué en travaillant chez Imagine Television, supervisant des succès comme “24”. Il dirige désormais la chaîne “Showtime”

Suivez-nous!

4. de la genèse à mort à l’arrivée

 

быстрый займ на карту займы на карту онлайн займ на карту онлайн
Show Buttons
Hide Buttons